Le compte Nickel, la désacralisation des services bancaires

La directive européenne sur les services de paiement (DSP) n° 2007/64/CE,  transposée en droit interne en 2009, a brisé le monopole des banques et permet désormais à des établissements de paiement de gérer des comptes.   

Au sens de la directive susnommée, l’établissement de paiement est une personne morale qui a obtenu un agrément l’autorisant à fournir et à exécuter des services de paiement dans toute la Communauté. L’obtention de l’agrément en tant qu’établissement de paiement est subordonnée à la soumission, aux autorités compétentes de l’État membre d’origine, d’une demande accompagnée de diverses informations telles qu’un programme d’activité indiquant, en particulier, le type de services de paiement envisagé, un plan d’affaires (calcul budgétaire prévisionnel afférent aux trois premiers exercices…).

Les services de paiement visés par la directive sont notamment ceux qui permettent de verser des espèces sur un compte de paiement et toutes les opérations qu’exige la gestion d’un compte de paiement, telles que le retrait, le dépôt. 

L’ouverture d’un compte hors du système bancaire traditionnel n’est que guère différente, dans la mesure où l’exécution d’opérations de paiement se calque peu ou prou sur les pratiques habituelles en milieu bancaire. Pourront alors être effectués des prélèvements, y compris des prélèvements autorisés unitairement, et des opérations de paiement par le biais d’une carte de paiement ou d’un dispositif similaire.

En application de cette directive, la Financière des Paiements Electroniques (FPE) a annoncé le lancement du premier compte à vue disponible en tabac-presse, le compte Nickel. 

Ce compte est assorti d’une carte bancaire et son ouverture ne nécessite aucune justification de revenus ou de patrimoine, ce qui signifie que même en cas d’interdit bancaire, il pourra être souscrit chez le buraliste. De quoi désacraliser l’univers bancaire… En quelques minutes seulement, le compte pourra être ouvert et permettra au client d’utiliser à sa guise une carte MasterCard.

L’article 16 de la directive dispose nonobstant que les établissements de paiement ne peuvent octroyer des crédits liés aux services de paiement, dans le dessein de protéger le consommateur qui aurait pu se voir octroyer des crédits un peu trop aisément.

C’est pourquoi la carte fournie à l’ouverture du compte Nickel est une carte «anti dépassement», qui ne rend possible aucun découvert.

Publicités
Cet article, publié dans Droit des nouvelles technologies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le compte Nickel, la désacralisation des services bancaires

  1. nobancoeric dit :

    Pour votre information, nobanco.com a lancé son offre en septembre 2011 avec une levée de fonds de …0,00 euros. Nobanco permet d’ouvrir un compte gratuitement, de bénéficier d’une carte de paiement MasterCard, d’un RIB pour recevoir des virements (salaires, sécurité sociale, CAF, Pôle Emploi), de services de transfert d’argent par virement, carte à carte ou e-mail.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s